Comment arrêter de fumer ?

La nicotine est l’un des médicaments légaux les plus dangereux et les plus courants au monde. Elle crée une dépendance et nuit aux fumeurs ainsi qu’à ceux qui inhalent leur fumée, notamment les enfants. Si vous voulez arrêter de fumer, mais ne savez pas par où commencer, établissez un plan systématique. Prenez conscience de vos motivations pour arrêter de fumer, préparez-vous à réussir, et réussissez avec l’aide des autres et des médicaments. Il est difficile d’arrêter de fumer, mais c’est réalisable.

Quels sont les effets du tabagisme et pourquoi est-il si nocif ?

La nicotine inhalée induite une hypertension artérielle par l’accélération du rythme cardiaque et la constriction des vaisseaux sanguins au niveau du cœur. Le monoxyde de carbone contenu dans les cigarettes détériore la paroi interne des artères, ce qui augmente de 30 % le risque d’accident cardiaque ou vasculaire. La nicotine atteint le cerveau en 7 secondes, ce qui est deux fois plus rapide qu’une injection intraveineuse. Plus une substance pénètre rapidement dans le système nerveux central, plus la dépendance est forte. La nicotine exerce une pression supplémentaire consacrée uniquement à d’autres molécules, provoquant la libération de dopamine, qui stimule le centre de récompense et induit une sensation de plaisir avec des effets positifs sur la vigilance, la mémoire, la concentration et l’humeur. Cependant, l’épuisement de la dopamine ravive rapidement le désir de nicotine, d’où le terme de substance addictive. Vous pouvez chercher plus d’informations sur la façon d’arrêter de fumer sur certains sites web. Le tabac a un impact beaucoup plus important sur les femmes, car il ne fait pas bon ménage avec le système hormonal qui protège le cœur jusqu’à la ménopause, où il multiplie par dix le risque d’infarctus du myocarde.

Préparation et motivation pour l’arrêt du tabac

Il est assez difficile d’arrêter de fumer. Pour réussir, il doit, comme toute entreprise, être planifié et réfléchi, tout comme un athlète planifierait une course pour arriver à la ligne d’arrivée. Fumer ne procure aucun plaisir ; il ne fait que remplacer un manque de nicotine en stimulant la libération de dopamine. Il est bon de choisir une période sans stress pour arrêter de fumer et d’en informer son entourage afin que l’initiative soit soutenue et menée à bien, de se préparer aux défis à venir en gérant son agenda de manière à s’occuper le plus possible tout en évitant les situations qui pourraient vous inciter à fumer, de ne pas combiner un plan de perte de poids avec l’arrêt du tabac et de se débarrasser de toutes ses cigarettes la veille du grand jour pour éviter toute tentation. Avant d’arrêter de fumer, il est essentiel de déterminer votre degré de dépendance au tabac. Un test peut être réalisé en quelques minutes à cet effet. Un suivi personnalisé est souvent nécessaire pour ce test et le début du sevrage. Même si l’arrêt définitif est souvent la conséquence de multiples tentatives infructueuses, la motivation est nécessaire, et un arrêt total et brutal du tabac est recommandé.

Quelles sont les options pour arrêter de fumer ?

La motivation est bien sûre l’aspect le plus crucial d’un arrêt du tabac réussi et les chances de réussite sont plus élevées lorsqu’on arrête pour soi plutôt que pour faire plaisir aux autres. Il existe autant de façons d’aider un fumeur à arrêter de fumer qu’il y a de fumeurs. Il existe des traitements sur ordonnance pour les dépendances graves ou extrêmement graves. Les substituts nicotiniques se présentent sous diverses formes, notamment les patchs, les gommes à mâcher, les comprimés à sucer et les inhalateurs de nicotine. Le choix d’une méthode plutôt qu’une autre sera fondé sur la préférence personnelle, car il est plus nécessaire de respecter le dosage suggéré. Les thérapies naturelles et alternatives pour l’arrêt du tabac, telles que l’homéopathie, la gemmothérapie, la phytothérapie, l’aromathérapie, l’acupuncture, l’hypnose, l’auriculothérapie et autres, n’ont pas fait la preuve de leur efficacité dans l’arrêt du tabac. La Haute Autorité de Santé française estime en revanche que ces stratégies pour arrêter de fumer ont un rôle naturel dans la prise en charge des fumeurs et pour les aider à atteindre leur objectif d’arrêt.

Quel est le meilleur emplacement pour une cigarette électronique ?

La cigarette électronique est un diffuseur d’aérosol en forme de cigarette qui produit une fausse fumée aromatisée avec ou sans nicotine. Une mèche ou un réservoir pour le liquide aromatique qui remplace le tabac est situé près du filtre. La nicotine (facultative), le propylène glycol, la glycérine et un arôme sont les composants les plus courants de la plupart des produits. Selon des études récentes, l’utilisation de cigarettes électroniques pendant que vous essayez d’arrêter de fumer peut vous aider à réduire ou éventuellement à arrêter de fumer. Selon certaines études, les cigarettes électroniques doivent être utilisées avec prudence, car leur taux de nicotine varie, les mêmes produits chimiques que ceux que l’on trouve dans les cigarettes sont présents dans les cigarettes électroniques, et elles peuvent réactiver l’habitude de fumer.

Quelles contre-indications à la consommation de CBD ?
Trouver du CBD moins cher : attention aux arnaques d’internet