Faire son e-liquide au CBD en mode DIY : mode d’emploi

Consommez-vous des e-liquides ? Sachez qu’il est possible de les fabriquer par vous-même. C’est l’approche DIY ou « Do It Yourself ».

Les ingrédients de base et dosage du CBD

Avant de fabriquer son e-liquide, il faut savoir les ingrédients de base. Le propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG) sont les principales composantes d’e-liquide. En effet, lorsque vous fabriquez votre e-liquide, assurez-vous que la quantité de PG représente 55 % de la quantité totale et 25 % pour la VG. En fait, c’est cette dernière qui va produire de la vapeur. Quant au PG, c’est lui qui va permettre le transport d’arôme et d’accentuer la sensation dès qu’il est associé au CBD. Il faut bien tenir en compte que lorsque la quantité de PG augmente, l’e-liquide sera également plus fluide. Ainsi, pour avoir une meilleure condition en termes de vapotage, l’ajout d’un booster CBD est nécessaire. Ce booster CBD est le plus conseillé en raison de sa simplicité

Pratiquement, vous pouvez jauger la dose de l’e-liquide en fonction du CBD. Si vous voulez un dosage plus léger, le CBD doit se situer aux environs de 10 mg/ml. Ce taux doit se trouver à 30 mg/ml pour le dosage intermédiaire. Et 50 mg/ml pour les dosages élevés. Au cas où le dosage s’établit au-delà de 60 mg/ml, le recours à la dilution est impératif. Pour mettre la sauce, vous pouvez utiliser des arômes afin d’y intégrer du goût et du parfum.

Le mélange et le « steep »

Pour fabriquer son e-liquide, d’abord, la première étape consiste à la fabrication de la base au CBD en la mélangeant avec le booster selon la quantité voulue. Puis, il faut procéder au versement de l’arôme tout en se conformant aux consignes dictées par son fabricant (veuillez bien lire les notices et le mode d’emploi de l’arôme). Enfin, il faut fortement secouer tout le mélange pour bien homogénéiser la solution.

Pour bien concentrer la solution, il faut entretenir un temps de maturation, ou « steep », pour bien avoir un mélange optimal. Généralement, si vous utilisez des arômes classiques, il faut au moins dix jours de maturation, et au moins vingt jours pour les saveurs gourmandes. Mais sept jours suffisent pour les arômes fruités.

La conservation de l’e-liquide

La conservation joue un grand rôle dans le conditionnement de votre e-liquide. D’abord, il faut repartir vos e-liquides dans des flacons de 10 ml. Cette mesure permet d’éviter l’oxydation. Puis, gardez ces flacons dans une température de 16 °C. Enfin, assurez-vous qu’ils soient à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Le CBD peut-il m’aider en cas d’insomnie ?
En quoi un baume corporel à base de CBD peut-il être bénéfique ?