Puis-je voyager avec du CBD sur moi ?

Actuellement, le voyage à l’international est simplifié et tout le monde peut y avoir accès, sans pour autant avoir une nationalité déterminée. Il faut toutefois se mettre en tête qu’il existe certaines formalités à suivre et à respecter si vous voulez voyager d’un pays à un autre. Mais cela dépend généralement de votre moyen de transport (avion, véhicule, bateau, …), et quelques fois des dispositions légales du pays dans lequel vous souhaitez séjourner. Si vous prévoyez donc de voyager quelque part avec du CBD sur vous, il serait plus prudent de se renseigner soigneusement sur les risques que cela pourrait engendrer surtout afin d’éviter les problèmes avec les autorités publiques. En effet, il n’est plus sûr à ce jour de connaître les pays qui légalisent et autorisent le transport de ce produit. Pour vous permettre d’accéder à une réponse, quelques informations pourraient être nécessaires.

Le transport de CBD est-il autorisé ou non ?

Pour pouvoir voyager avec du CBD, il importe d’abord d’avoir quelques connaissances sur la légalité du CBD en général. Avant tout, il faut savoir que le cannabis et tous les autres produits à base de Marijuana sont pour la plupart illégaux. Certains n’ont même pas de dispositions légales ni de cadre réglementaires concernant ces produits, ce qui pourrait encore plus compliquer la réponse à la question. Mais rassurez-vous, bon nombre de pays s’y est intéressé, donc il y a plus de chance d’obtenir une réponse à votre question. Dans la plupart des cas, le CBD peut être transporté sans danger lors d’un voyage, tant que le voyageur suit et respecte toutes les conditions qui lui sont imposées. C’est en suivant ces normes que vous allez éviter les problèmes. Cependant, il serait plus sûr de se renseigner auprès de l’agence de voyage, ou de l’ambassade du pays dans laquelle vous projetez de voyager.

Les conditions mises en place dans certains pays

Certains pays comme les États-Unis et l’Europe ont autorisé le transport de CBD, mais seulement dans la mesure où le produit contient du THC moins de 0,2 %. Cette limite a été choisie car c’est la quantité considérée comme suffisamment faible et donc sans danger. Aux États-Unis, le produit est maintenant autorisé à condition qu’il contienne moins de 0,3 % de THC total. Par rapport à cette exigence, l’Europe se montre plus sévère en exigeant moins de 0,2 % de THC. Tandis que ces pays ont mis en place des conditions strictes concernant le sujet, d’autres ont choisis de légaliser le cannabis médical et récréatif. Il faudrait retenir dès lors, que toutes ces conditions dépendent des dispositions légales de chaque État.

Quelques points à prendre en compte avant le voyage

Avant de voyager quelque part avec du CBD, il est nécessaire de retenir quelques points. Le transport de CBD n’est pas encore tout à fait légal. Il est actuellement autorisé aux États-Unis et en Europe, mais uniquement en suivant certaines conditions car même dans d’autres pays, la simple possession de produits à base de cannabis est passible d’amende. D’ailleurs, le fait d’acheter un produit légalement dans un pays ne le rend pas nécessairement légal dans d’autres. La question est assez difficile à répondre mais il est toujours fortement conseillé d’être prudent, et de se renseigner préalablement auprès des agents responsables afin d’éviter les soucis.

Quelles contre-indications à la consommation de CBD ?
Trouver du CBD moins cher : attention aux arnaques d’internet